Scéno+Lumières

=

Un univers mental

Un plateau immaculé

Du blanc, un peu de gris et du rouge.

une transformation de l'espace et du décor par les acteurs.

Une lumière venue en partie du sol, détachant les corps, ouvrant sur une dimension esthétique et chorégraphique.

un miroir déformant, miroir de leurs fantaisies.

Des objets usuels, fragments d'un espace réel.

 

Une ambiance sonore dépouillée et précise.

Des sons [carillon de l'horloge, musique de l'amour, clefs, radio] trouent le silence. Ils dessinent un motif désincarné et assourdissant à force d'être récurrents et immuables. Ils ne soulignent que le bruit du silence.

 

Vidéo - démontage du décor / 06